Contenu potentiellement visible : ce que Googlebot voit vraiment...

   
(English version - machine translation)


 
googlebot

Depuis 16 ans, le moteur de recherche Google a grandement amélioré sa perception du contenu d'une page web telle que la voit l'internaute : interprétation du Javascript, de l'Ajax, détection du cloaking, prise en compte des différentes parties d'une page web, responsive design, ainsi que le contenu "potentiellement visible" (onglets, contenu en accordéon, etc.). L'objectif du robot du moteur est donc bien de "voir" une page web, telle que l'internaute l'a sous les yeux, et de l'analyser sous cette forme. Qu'en est-il aujourd'hui et jusqu'où va le moteur dans cette perspective ?...

Début de l'article :

Le 24 novembre 2014, John Mueller, l’un des porte-parole de Google, lâchait lors de l’un ses fameux « hangouts », une confirmation qui a surpris de nombreux observateurs : placer des contenus importants dans des zones non visibles par défaut par un utilisateur (dans une zone caché activée par un onglet par exemple) peut s’avérer être une mauvaise idée si on veut être bien classé sur un mot clé figurant dans ce contenu.

Beaucoup ont cru que cette déclaration signifiait que Google n’indexait plus le contenu non visible par défaut par un utilisateur… En réalité il n’en est rien. Et Google est aujourd’hui capable de crawler et d’indexer bien plus de choses que vous ne le pensez peut être. Nous sommes entrés depuis plusieurs années déjà dans une phase où Googlebot connait très bien l’apparence de vos pages aux yeux de vos utilisateurs, et a commencé depuis quelque temps déjà à en tenir compte pour définir l’importance des contenus dans une page.

La « révélation » de John Mueller est donc l’occasion de rappeler à quel point les capacités du spider de Google, Googlebot, ont progressé depuis le lancement du moteur de recherche…

L’époque où Google avait un oeil de… Lynx

Lors des débuts de Google en 1998, le crawler Googlebot se comportait de manière extrêmement basique : il téléchargeait le code HTML, sans se préoccuper de ressources externes comme les feuilles de style et les fichiers de code javascript. Les images étaient récupérées par un crawler spécialisé, et faisaient l’objet d’un processus séparé.

Le contenu des pages HTML était ensuite « parsé » (analysé) pour séparer le contenu textuel du code HTML définissant sa présentation dans un navigateur. Seules quelques balises HTML étaient prises en compte dans la phase d’indexation, soit pour constituer les snippets (comme la balise title, ou la meta description), soit pour donner un poids plus important aux termes entourés par des balises indiquant un contenu important ou mis en avant (comme les balises Hn, les balises B ou strong, par exemple).

...

La suite de cet article est accessible aux abonnés à la lettre professionnelle "Recherche et Référencement" du site Abondance...


Plus d'infos pour les abonnés :

Taille de l'article : 8 pages (format A4 Word)
Auteur : Philippe Yonnet, Directeur Général de l'agence Search-Foresight (http://www.search-foresight.com).

Formats disponibles : Word, PDF, HTML
Date de parution : 15 décembre 2014

- Accès à la zone "Abonnés" du site Abondance.com


Plus d'infos pour les non-abonnés :

- Comment s'abonner à la lettre R&R ?

- Sommaire de la lettre R&R de Décembre 2014

- Tous les articles de l'année 2014

- Sélection des meilleurs articles des 24 derniers mois

L'évaluation des SERP par le monitoring du comportement des utilisateurs

   
(English version - machine translation)


 
evaluation laboratoire

Un point stratégique indispensable pour un moteur de recherche consiste à mesurer la pertinence de son algorithme au travers de la satisfaction (ou non) de ses utilisateurs. Pour cela, plusieurs méthodes sont utilisées, soit en faisant intervenir des experts dédiés à cette tâche (quality raters), soit en mesurant directement le comportement des visiteurs du site. Voici une petite revue d'effectif des différents tests le plus souvent mis en place à l'heure actuelle...

Début de l'article :

Dans cet article, nous allons aborder un sujet important dans la mise en place des moteurs de recherche : l’évaluation humaine de la qualité des classements mis en place algorithmiquement. Comme nous allons le voir, il existe de nombreuses méthodes pour évaluer cette qualité, mais pour de multiples raisons, il est important de prendre en compte l’avis des utilisateurs réels du moteur (qui peut être différent de l’avis des utilisateurs experts que sont par exemple les quality raters professionnels). Prendre en compte les avis des utilisateurs lors de leur usage standard du moteur de recherche, c’est faire ce que l’on appelle de l’évaluation dynamique ou en-ligne (online evaluation en anglais).

Nous allons tout d’abord définir précisément quel est la question à laquelle répondent les méthodes d’évaluation, quelles soient statiques ou dynamiques. Nous verrons ensuite ce qu’est l’évaluation statique ou non connectée (offline evaluation en anglais) . Enfin nous présenterons les principales méthodes d’évaluation dynamique.

Il est important de noter que, même si le grand public en entend rarement parler, cette problématique de l’évaluation des SERP (page de résultats des moteurs de recherche) sest au cœur de tous les moteurs de recherche, car c’est pour eux le seul moyen de s’assurer que l’algorithmique mis en place fournit réellement des résultats qui sont considérés comme pertinents par les utilisateurs.

Une partie du contenu de cet article est largement inspiré d’un tutoriel de Filip Radlinski et Katja Hofmann à la conférence SIGIR 2011 (liens et sources disponibles à la fin de cet article).

...

La suite de cet article est accessible aux abonnés à la lettre professionnelle "Recherche et Référencement" du site Abondance...


Plus d'infos pour les abonnés :

Taille de l'article : 6 pages (format A4 Word)
Auteurs : Sylvain Peyronnet, co-fondateur et responsable des ix-labs, un laboratoire de recherche privé (http://www.peyronnet.eu/blog/) et Guillaume Peyronnet, gérant de Nalrem Médias (http://www.gpeyronnet.fr/nalrem-medias.html).

Formats disponibles : Word, PDF, HTML
Date de parution : 15 décembre 2014

- Accès à la zone "Abonnés" du site Abondance.com


Plus d'infos pour les non-abonnés :

- Comment s'abonner à la lettre R&R ?

- Sommaire de la lettre R&R de Décembre 2014

- Tous les articles de l'année 2014

- Sélection des meilleurs articles des 24 derniers mois

La compatibilité mobile et le SEO

   
(English version - machine translation)


 
compatibilite mobile

Depuis plusieurs années, Google intensifie sa communication sur la nécessité d’avoir un site compatible mobile pour le SEO. Les sites adaptés aux téléphones et tablettes seraient ainsi favorisés par le moteur de recherche. Dans cet article, nous allons donc voir pourquoi Google nous pousse à améliorer nos sites dans ce sens. Mais surtout, nous allons expliquer en quoi cela a un réel impact sur le référencement naturel, puis nous détaillerons les solutions qui existent pour mettre en place une telle compatibilité...

Début de l'article :

Pourquoi faire du mobile ?

Depuis quelques temps, Google nous indique qu’il faut avoir un site adapté aux périphériques mobiles : tablettes et téléphones. La question à se poser est donc de savoir pourquoi il est temps pour tous les sites web d’améliorer leur compatibilité avec ces périphériques.

Au-delà des raisons purement SEO, il existe quelques statistiques qui expliquent grandement ce choix : le marché des mobiles et des tablettes est en pleine expansion, tandis que celui des ordinateurs fixes est plutôt à la stagnation.

Dans le graphique suivant, on constate en effet que depuis 2011, les ventes de téléphones et tablettes ont dépassé celles des ordinateurs de bureau et des ordinateurs portables.

Source : http://www.fredcavazza.net/2014/04/30/vivons-maintenant-monde-mobile/

De plus en plus d’individus remplacent ainsi leur navigation sur PC fixe pour naviguer avec des périphériques ayant des tailles, formes et résolutions différentes, que ce soit sur les tablettes et mobiles, mais également sur tout périphérique comme par exemples les consoles et télévisions connectées. On estime ainsi que depuis 2013, 40% des Français naviguent sur Internet via un mobile. Source : http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/7-chiffres-a-connaitre-sur-l-usage-d-internet-en-france_1330010.html

...

La suite de cet article est accessible aux abonnés à la lettre professionnelle "Recherche et Référencement" du site Abondance...


Plus d'infos pour les abonnés :

Taille de l'article : 7 pages (format A4 Word)
Auteur : Daniel Roch, Consultant WordPress, Référencement et Webmarketing chez SeoMix (http://www.seomix.fr/).

Formats disponibles : Word, PDF, HTML
Date de parution : 15 décembre 2014

- Accès à la zone "Abonnés" du site Abondance.com


Plus d'infos pour les non-abonnés :

- Comment s'abonner à la lettre R&R ?

- Sommaire de la lettre R&R de Décembre 2014

- Tous les articles de l'année 2014

- Sélection des meilleurs articles des 24 derniers mois

La responsabilité des agences SEO mise en cause par le Tribunal de commerce de Paris

   
(English version - machine translation)


 
justice

Le contrat de référencement entre une agence et son client est souvent nécessaire, voire indispensable, pour cadrer les obligations de chaque partie. Entre obligation de résultats et de moyens, dans un domaine (le SEO) où la notion de garantie peut vite s'avérer complexe, voire floue, ce passage obligé peut simplifier les démarches et la mesure des résultats obtenus - ou pas. Une jurisprudence récente nous le rappelle de façon évidente...

Début de l'article :

Une société se présentant comme un professionnel du SEO (la Société d’Exploitation des Etablissements Maquinay (SEMM) a été condamnée par le tribunal de commerce de Paris à rembourser son client (entreprise Mapaye) pour n’avoir pas amélioré le référencement de son site (http://www.legalis.net/spip.php?page=jurisprudence-decision&id_article=4339). Le contrat prévoyait que le prestataire atteigne un positionnement minimum sur 50 % des expressions clés convenues dans les deux premières pages des moteurs de recherche d’ici la fin de l’année. Or, le positionnement du site avait diminué. Le client a donc demandé le remboursement du contrat, pour non-respect de ses engagements. Cette condamnation a été fondée sur une interprétation du contrat entre le client et le prestataire, manifestement au désavantage de ce dernier. Une nouvelle preuve de l’importance des contrats même dans le milieu du SEO !

Les faits concernés

En l'espèce, le prestataire semble avoir eu l’ambition de garantir à son client une amélioration très sensible du positionnement de son site en s’engageant sur un minimum de 50 % des expressions clés convenues dans les deux premières pages des moteurs de recherche d’ici la fin de l’année.

...

La suite de cet article est accessible aux abonnés à la lettre professionnelle "Recherche et Référencement" du site Abondance...


Plus d'infos pour les abonnés :

Taille de l'article : 3 pages (format A4 Word)
Auteur : Alexandre Diehl, Avocat à la Cour, cabinet Lawint (http://www.lawint.com/).

Formats disponibles : Word, PDF, HTML
Date de parution : 15 décembre 2014

- Accès à la zone "Abonnés" du site Abondance.com


Plus d'infos pour les non-abonnés :

- Comment s'abonner à la lettre R&R ?

- Sommaire de la lettre R&R de Décembre 2014

- Tous les articles de l'année 2014

- Sélection des meilleurs articles des 24 derniers mois

Christian Méline : "À nous de rendre le SEO d'un site cohérent avec l'intention de l'internaute"

   
(English version - machine translation)


 
christian meline

Christian Méline est connu comme le loup blanc dans le petit microcosme du SEO français. Au travers de son blog, Ref-Nat WH ou maintenant de conférences, il tord le coup à des sujets complexes et explore les méandres des algorithmes des moteurs de recherche. Il a accepté de répondre à quelques questions...

Début de l'article :

Bonjour Christian, et merci de répondre à nos questions. Tout d’abord, peux-tu te présenter ?

Bonjour Olivier, et merci pour cette interview. Je suis un de tes premiers lecteurs, au siècle dernier. À l’époque, le référencement était, selon moi, davantage une « tâche » à accomplir qu’un métier à part entière comme aujourd’hui.

Les résultats des moteurs étaient peu pertinents. C’était pour beaucoup les annuaires qui apportaient le trafic, pas les moteurs. Les moteurs, eux, étaient tellement perfectibles que des initiatives de meta-moteurs (comme Copernic ou Super-mama) représentaient l’espoir d’avoir, un jour, des réponses correctes aux questions des internautes.

Je me souviens aussi de Ask.com qui a été le premier moteur à tenter le langage naturel, en anglais, sous le nom de AskJeeves... Ask aurait dû avoir plus de succès. Et c’est sans doute lui qui aurait mérité d’être à la place qu’occupe Google aujourd’hui. (Il me semble que tout cela s'est joué parce qu’un jour, Yahoo n’a pas voulu renouveler son contrat avec Google qui était son moteur interne...).

À l’époque, j’étais développeur de cédéroms, de jeux et surtout de logiciels « théoriquement » infaisables (c’est ce qui m’amusait le plus). J’avais fait mes premières armes en référencement en allant chercher du lien partout où je le pouvais sur la planète. Bien évidemment, c’était pour me faire connaître, notamment des Américains. Le gisement de trafic était dans les liens que suivaient les internautes quand ils se trouvaient sur le site d’une université américaine ou d’un annuaire. On ne faisait pas cela pour « ranker » sur Google.

Quelle époque ! Avoir connu la naissance d’Internet m’apporte beaucoup aujourd’hui : « cela permet de trianguler certaines perspectives », notamment l’éventuelle chute de Google ;-).

...

La suite de cet article est accessible aux abonnés à la lettre professionnelle "Recherche et Référencement" du site Abondance...


Plus d'infos pour les abonnés :

Taille de l'article : 4 pages (format A4 Word)
Auteur : Interview réalisée par Olivier Andrieu, éditeur du site Abondance.com.

Formats disponibles : Word, PDF, HTML
Date de parution : 15 décembre 2014

- Accès à la zone "Abonnés" du site Abondance.com


Plus d'infos pour les non-abonnés :

- Comment s'abonner à la lettre R&R ?

- Sommaire de la lettre R&R de Décembre 2014

- Tous les articles de l'année 2014

- Sélection des meilleurs articles des 24 derniers mois

Revue d'outils moteurs et SEO (décembre 2014)

   
(English version - machine translation)


 

Cette rubrique signale chaque mois 5 outils (site web, logiciel, plug-ins Firefox...) qui nous ont parus intéressants (ou parfois étonnants...) pour le référencement naturel ou la recherche d'information. Des outils pas obligatoirement très récents, mais parfois méconnus ou qui gagnent à être utilisés selon nous. Chaque outil est décrit en quelques phrases, sous la forme d'une fiche signalétique vous permettant de le tester au plus vite...

Début de l'article :

Nom : SEO Powersuite

URL : http://www.link-assistant.com/

Domaine : SEO

Type : Logiciel

Descriptif : 4 logiciels (Rank Tracker, WebSite Auditor, SEO SpyGlass et LinkAssistant) qui forment une suite d'outils SEO qui ont la particularité de fonctionner sur Mac. Il n'y en a pas tant que cela...

...

La suite de cet article est accessible aux abonnés à la lettre professionnelle "Recherche et Référencement" du site Abondance...


Plus d'infos pour les abonnés :

Taille de l'article : 4 pages (format A4 Word)
Auteur : Rubrique proposée par Olivier Andrieu, éditeur du site Abondance.com.

Formats disponibles : Word, PDF, HTML
Date de parution : 15 décembre 2014

- Accès à la zone "Abonnés" du site Abondance.com


Plus d'infos pour les non-abonnés :

- Comment s'abonner à la lettre R&R ?

- Sommaire de la lettre R&R de Décembre 2014

- Tous les articles de l'année 2014

- Sélection des meilleurs articles des 24 derniers mois

Revue d'URL (décembre 2014)

   
(English version - machine translation)


 

Les articles de notre veille sur les moteurs de recherche et le réferencement en français et en anglais, ainsi que le dossier du mois (lorsque l'actualité fait ressortir un fait marquant).

Début de l'article :

Revue d'URL en français...

-> Interview de Miss SEO Girl et Mathier Chartier
Lorsque l’on commence à avoir de solides connaissances en SEO, nous avons souvent envie de passer à l’étape supérieure en nous lançant dans de nouveaux projets toujours plus ambitieux les uns que les autres. En effet, nous avons toujours besoin de repousser les limites en nous embarquant par exemple dans la consultation de brevet, dans l’apprentissage de la sémantique, ou encore dans l’écriture d’un livre...
http://www.thomascubel.com/interview-miss-seo-girl-mathieu-chartier/

-> Google a t-il gagné la guerre contre les liens payants ?
Cet article invité est rédigé par Kalagan, blogueur et webmaster. Depuis 2011, il travaille sur internet depuis l’étranger (en savoir plus sur son blog). Ses propos s’appuient sur ses recherches, ses expériences et celles de ses clients dans la blogosphère du voyage, très touchée depuis plusieurs années par la vente de liens payants...
http://www.seomix.fr/google-liens-sponsorises/

-> Pourquoi Google n’indexe pas votre site ?
Avant de suivre les performances de votre site et son positionnement sur les moteurs de recherche, il est très important de vous assurer que celui-ci est tout d’abord bien lu par le robot de Google et qu’il est donc bien indexé. Cela est obligatoire pour espérer apparaître dans les résultats de recherche et donc générer des visites...
http://fr.myposeo.com/blog/pourquoi-google-nindexe-pas-mon-site/

-> Est-il possible d’avoir un bon référencement simplement en ayant un bon contenu ?
Je suis une fidèle des Whiteboards Friday postées par Moz. Le 24 octobre dernier Rand Fishkin répond à une question intéressante, « Est-il possible d’avoir un bon référencement simplement en ayant un bon contenu ? » posée par l’un de leurs lecteurs, Alex Moravek...
http://www.miss-seo-girl.com/est-il-possible-davoir-un-bon-referencement-simplement-en-ayant-un-bon-contenu/

-> Résumé amusé du SEO Camp Day de Nantes
Le samedi 8 octobre 2014 se tenait la 4e édition du SEO Camp Day de Nantes dans lequel figurent moult conférenciers de qualité et une équipe de bénévoles motivée comme jamais. Ces journées de conférences sont aussi importantes pour les référenceurs, les webmarketeurs, les community managers que pour les visiteurs passionnés par les problématiques associées à la communication web...
http://blog.internet-formation.fr/2014/11/resume-amuse-du-seo-camp-day-de-nantes/

-> Compte rendu du SEOcamp'US de Lille 2014
Un retour complet sur ce vendredi lillois dédié aux moteurs de recherche...
http://oseox.fr/blog/index.php/1065-cr-seocampus-lille-2014

-> Retour sur SEO Camp Day Lille par Fred de Korleon’Biz (Part 1)
Ce vendredi, j’ai eu la chance d’assister au Seocamp’us de Lille organisé par l’association Seocamp et notamment Aurélien Bardon de chez Oseox, responsable du pôle Lille pour l’évènement. Autant vous le dire de suite, avec 14 conférenciers et 12 conférences le programme était bien chargé et les pauses café et déjeuner n’étaient pas superflues...
http://www.korleon.fr/seo-camp-day-lille.html

...

La suite de cet article est accessible aux abonnés à la lettre professionnelle "Recherche et Référencement" du site Abondance...


Plus d'infos pour les abonnés :

Taille de l'article : 8 pages (format A4 Word)
Auteur : Rubrique proposée par Olivier Andrieu, éditeur du site Abondance.com.

Formats disponibles : Word, PDF, HTML
Date de parution : 15 décembre 2014

- Accès à la zone "Abonnés" du site Abondance.com


Plus d'infos pour les non-abonnés :

- Comment s'abonner à la lettre R&R ?

- Sommaire de la lettre R&R de Décembre 2014

- Tous les articles de l'année 2014

- Sélection des meilleurs articles des 24 derniers mois

Cortana, Siri et Google Now vont-ils changer l'univers de la recherche d'information ?

   
(English version - machine translation)


 
google now

Les "assistants numériques personnels" comme Siri, Google Now ou Cortana (Microsoft) sont aujourd'hui présents sur tous nos smartphones et envahissent petit à petit nos ordinateurs de bureau. La recherche vocale est en train de s'insérer dans nos habitudes quotidiennes. Le SEO va donc devoir s'adapter et prendre en compte ces nouvelles façons de rechercher l'information sur le Web pour présenter des réponses correspondant aux demandes et attentes des internautes, qui vocalisent de plus en plus leurs requêtes...

Début de l'article :


Depuis l'apparition de Siri sur les iPhones d' Apple en 2011, plusieurs systèmes concurrents ont été lancés : Google Now, Cortana de Microsoft, et même un système équivalent (baptisé S Voice) chez le constructeur Samsung. Ces nouveaux outils logiciels démocratisent depuis 3 ans la reconnaissance vocale grâce à leur implantation sur les smartphones les plus populaires.

Ils sont également, et petit à petit, portés sur tous les autres dispositifs connectés à internet, depuis les montres connectées jusqu'à l'ordinateur de bureau. Et parler à son objet connecté devient rapidement un mode d'interaction "normal" pour les utilisateurs.

L'adoption rapide des interfaces vocales n'est pas sans conséquences sur les usages des internautes, en particulier sur la façon dont ils utilisent les moteurs de recherche. Ce changement ne restera probablement pas sans influencer le fonctionnement futur des outils de recherche, et la façon d'optimiser les sites pour les moteurs dans un monde où les nouvelles interfaces sans clavier deviendraient la norme.

Après avoir décrit chacun des membres de la famille en rapide évolution des "assistants personnels numériques", nous allons voir que ce qui semble une "révolution" pour les observateurs les moins attentifs n'est en réalité que le résultat d'une lente et constante évolution des technologies de reconnaissance automatique de la parole, et qu'il était logique que cette interface soit un jour proposée sur les smartphones.

Puis nous nous intéresserons à la façon dont Google en particulier a adapté le fonctionnement de son moteur pour être plus efficace dans la recherche d'informations avec une interface vocale. Nous verrons que le moteur Google est déjà prêt pour cette évolution. Mais l'êtes-vous aussi ?

...

La suite de cet article est accessible aux abonnés à la lettre professionnelle "Recherche et Référencement" du site Abondance...


Plus d'infos pour les abonnés :

Taille de l'article : 12 pages (format A4 Word)
Auteur : Philippe Yonnet, Directeur Général de l'agence Search-Foresight (http://www.search-foresight.com).

Formats disponibles : Word, PDF, HTML
Date de parution : 18 novembre 2014

- Télécharger l'article au format PDF

- Sommaire de la lettre R&R de novembre 2014

- Accès à la zone "Abonnés" du site Abondance.com


Plus d'infos pour les non-abonnés :

- Comment s'abonner à la lettre R&R ?

- Sommaire de la lettre R&R de novembre 2014

- Tous les articles de l'année 2014

- Sélection des meilleurs articles des 24 derniers mois

Interface homme-machine : paradoxe du choix et moteurs de recherche

   
(English version - machine translation)


 
laboratoire

L'expérience utilisateur est au coeur des tests menés par les moteurs de recherche pour être plus efficaces. Parmi ces expérimentations tournant autour de l'interface homme-machine ou chercheur-moteur, la notion de "paradoxe du choix" est importante, voire capitale : faut-il proposer plus ou moins de liens dans les SERP, en tenant compte d'autres paramètres comme par exemple le temps dont dispose le visiteur pour trouver une information ? Voici une description de quelques expériences très intéressantes qui ont été menées dans ce domaine...

Début de l'article :


Dans cet article, nous allons écrire à propos d'un sujet légèrement différent de ceux que nous abordons d'habitude. En effet, il ne s'agira pas ici d'expliquer un algorithme de recherche d'information, ou de présenter une méthode permettant d'obtenir des résultats de classement exempts de spam, mais plutôt d'aborder le moteur sur le chapitre de l'interaction avec ses utilisateurs.

Les moteurs de recherche ont toujours une problématique de qualité, et cette dernière n'est mesurable que par la satisfaction des utilisateurs. Pour comprendre ce qu'il doit présenter, le moteur va faire évaluer ses classements (les SERP) par des humains, que l'on appelle généralement des quality raters. Lorsqu'on est informaticien, et encore plus quand on fait de l'algorithitmique ou de la programmation, on a tendance à croire que la qualité est un absolu : une page est pertinente ou pas pour un besoin informationnel donnée. L'algorithme est alors le juge de paix de la qualité, et une fois qu'il est bien calibré, il fournit des résultats pertinents.

Cependant, cette vision est naïve, en le sens qu'elle ne prend pas en compte les aspects psychologiques et ergonomiques du moteur. Il s'agit de ce que nous allons voir dans cet article, car ces aspects sont particulièrement importants.

Le phénomène particulier dont il sera question ici est celui de la surcharge de choix. L'idée est celle du paradoxe du choix, qui est donnée intuitivement dans la phrase suivante (Référence [1], voir en fin d'article) : « Fournir plus de possibilités, en particulier si elles sont pertinentes et si le succès du choix est important pour celui qui choisit, conduit à un moins bon choix et dégrade la satisfaction de la personne qui fait ce choix. »

Il existe une littérature abondante sur le sujet, et l'article que vous êtes actuellement en train de lire est largement une synthèse des deux articles de recherche suivants :
- "When more is less: the paradox of choice in search engine use." ([2])
- "Choice overload in search engine use?" ([3])

...

La suite de cet article est accessible aux abonnés à la lettre professionnelle "Recherche et Référencement" du site Abondance...


Plus d'infos pour les abonnés :

Taille de l'article : 6 pages (format A4 Word)
Auteur : Sylvain Peyronnet, co-fondateur et responsable des ix-labs, un laboratoire de recherche privé (http://www.peyronnet.eu/blog/) et Guillaume Peyronnet, gérant de Nalrem Médias (http://www.gpeyronnet.fr/nalrem-medias.html).

Formats disponibles : Word, PDF, HTML
Date de parution : 18 novembre 2014

- Télécharger l'article au format PDF

- Sommaire de la lettre R&R de novembre 2014

- Accès à la zone "Abonnés" du site Abondance.com


Plus d'infos pour les non-abonnés :

- Comment s'abonner à la lettre R&R ?

- Sommaire de la lettre R&R de novembre 2014

- Tous les articles de l'année 2014

- Sélection des meilleurs articles des 24 derniers mois

SEO et e-commerce : les bonnes pratiques

   
(English version - machine translation)


 
caddie ecomemrce

Le e-commerce implique plusieurs problématiques spécifiques liées au référencement naturel. Nous allons aborder ici les bonnes pratiques à mettre en place pour obtenir un bon positionnement, et notamment le fait de proposer un contenu unique et pertinent, de bien penser la structure de son site, de maîtriser la navigation multi-facettes ou encore de ne pas dupliquer son contenu avec ceux des places de marché... Entre autres conseils...

Début de l'article :


Les boutiques en ligne doivent continuellement se battre contre leurs concurrents, toujours plus nombreux chaque année (17% d'augmentation entre 2012 et 2013. Source http://www.dnd.fr/2014/02/bilan-du-e-commerce-en-2013-son-evolution-et-ses-perspectives-pour-2014/). La clé de la réussite réside alors en deux points :

• Une stratégie marketing bien conçue et une réelle plus-value apportée au consommateur ;
• La mise en place d'une réelle visibilité.

Pour ce dernier point, cela implique obligatoirement d'être correctement positionné dans les moteurs de recherche. Comme n'importe quel site, vous devrez respecter les standards du SEO, à savoir un code source propre et indexable, des contenus pertinents, une structure optimisée et un netlinking performant. Mais pour les sites e-commerce, cela ne suffit pas forcément, puisque d'autres problématiques peuvent apparaître. C'est ce que nous allons détailler ici.

Les contenus

Le besoin de l'internaute

En e-commerce, comme pour n'importe quel type de site, la première bonne pratique qu'il faut mettre en place est de correctement cerner le besoin de l'internaute. Lorsqu'on fait un audit de mots clés, on liste une série de mots clés principaux et secondaires sur lesquels on souhaite se positionner. Par exemple :

• achat de voiture ;
• achat de voiture d'occasion ;
• voiture ;
• modèle de voiture ;
• …

Pour chaque terme, vous devez impérativement vous poser la question suivante : quel est le besoin que l'internaute cherche à assouvir ?

...

La suite de cet article est accessible aux abonnés à la lettre professionnelle "Recherche et Référencement" du site Abondance...


Plus d'infos pour les abonnés :

Taille de l'article : 8 pages (format A4 Word)
Auteur : Daniel Roch, Consultant WordPress, Référencement et Webmarketing chez SeoMix (http://www.seomix.fr/).

Formats disponibles : Word, PDF, HTML
Date de parution : 18 novembre 2014

- Télécharger l'article au format PDF

- Sommaire de la lettre R&R de novembre 2014

- Accès à la zone "Abonnés" du site Abondance.com


Plus d'infos pour les non-abonnés :

- Comment s'abonner à la lettre R&R ?

- Sommaire de la lettre R&R de novembre 2014

- Tous les articles de l'année 2014

- Sélection des meilleurs articles des 24 derniers mois


 
Un site du Réseau Abondance  : Information : Abondance - Forums Abondance - Boutique Abondance - Livre Référencement - Formation DVD Référencement | Outils : Outiref - Visiref - Spider SimulatorDivers / Jeux : Googlefight - Googland |  Moteurs de recherche : Mozbot.fr - Mozbot.com - Grifil.net - SearchWings