Septembre 2009 > Comment mettre en place une veille sur l'e-réputation de votre entreprise ? (1ère partie)

   
(English version - machine translation)


 
Résumé de l'article :

Les exemples commencent à se multiplier d'entreprises ayant eu à pâtir d'une mauvaise e-réputation suite à des actions d'internautes sur YouTube, Facebook ou autres sites web communautaires ou non. Pour une société, il convient de plus en plus d'être réactive sur la façon dont on parle d'elle en ligne. Une veille sur cette e-réputation est donc essentielle et de plus en plus d'acteurs se positionnent sur ce marché. Dans cet aticle en trois parties, nous allons esssayer de faire un tour complet de cette thématique et de voir comment mettre en place en interne de l'entreprise ce type de veille...

Début de l'article :


Que dit-on de vous sur le web ? De vos produits ? De vos services ? Des campagnes publicitaires que vous menez ?

Avec l'avènement de réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter, qui permettent une conversation mondiale et en temps quasi-réel de tous avec tous, il est fort possible que l'on parle de vous « dans votre dos virtuel » et la réputation de votre entreprise peut être mise à mal en quelques heures. Les cas ne manquent d'ailleurs pas depuis quelques années. Trois exemples parmi d'autres :

• En 2004, une vidéo postée sur Youtube montre comment il est possible d'ouvrir un cadenas de la marque Kryptonite avec un stylo Bic en quelques secondes. 3 jours après sa mise en ligne, 1,5 millions de personnes l'ont visionnée. La société accepte d'échanger les produits défectueux. Coût de l'opération : 10 millions de dollars. « L'affaire Kryptonite » a été le révélateur des risques encourus par les marques sur le web.

• Durant l'été 2007 en Angleterre, la banque HSBC décide de profiter des vacances scolaires pour augmenter les intérêts des prêts étudiants. Un groupe créé sur Facebook par le principal syndicat étudiant amène la société à faire marche arrière.

• En septembre 2008 le cours de bourse d'United Airlines s'effondre de 75% suite à la fausse annonce de sa liquidation judiciaire relayée par Google News.

Si ces sociétés avaient mené une « veille image » en temps réel, il y a fort à parier qu'elles auraient pu juguler la crise bien plus rapidement qu'elles ne l'ont fait. Il devient donc de plus en plus nécessaire de surveiller et de gérer son e-réputation...

La suite de cet article est accessible aux abonnés à la lettre "Recherche et Référencement" du site Abondance...

Plus d'infos pour les abonnés :

Taille de l'article : 4 pages (format A4 Word)
Auteur : Christophe Deschamps, Consultant et formateur en gestion de l'information. Responsable du blog Outils Froids (http://www.outilsfroids.net/)


Formats disponibles : Word, PDF, HTML
Date de parution : 15 septembre 2009

Télécharger l'article au format PDF :
http://abonnes.abondance.com/archives/2009-09/

Sommaire de la lettre R&R de septembre 2009 :
http://abonnes.abondance.com/archives/2009-09/

Accès à la zone "Abonnés" du site Abondance.com :
http://abonnes.abondance.com/


Plus d'infos pour les non-abonnés :


Comment s'abonner à la lettre R&R ? :
http://commande.abondance.com/

Sommaire de la lettre R&R de septembre 2009 :
http://lettres.abondance.com/sommaire-RR-092009.html

Tous les articles de l'année 2009 :
http://lettres.abondance.com/articles-rechref-2009.html

Sélection des meilleurs articles des derniers mois : :
http://www.abondance.com/article-abonnes.html

 
Un site du Réseau Abondance  : Information : Abondance - Forums Abondance - Boutique Abondance - Livre Référencement - Formation DVD Référencement | Outils : Outiref - Visiref - Spider SimulatorDivers / Jeux : Googlefight - Googland |  Moteurs de recherche : Mozbot.fr - Mozbot.com - Grifil.net - SearchWings