RankBrain, un algorithme réellement nouveau ?

   
(English version - machine translation)


 

Le mois d'octobre 2015 a fait frissonner le monde du SEO avec l'annonce par Google de son algorithme nommé RankBrain, améliorant ses résultats de recherche sur de nombreuses requêtes. Un nouvel algorithme annoncé comme très puissant et essentiel dans les rouages du moteur. Cet article décortique les annonces et les travaux de recherche de Google dans plusieurs domaines comme l'intelligence artificielle, les réseaux de neurones et l'apprentissage automatique qui sont au cœur de RankBrain, pour nous en présenter les caractéristiques principales. Un nouvel algorithme ? Peut-être, mais il est certain qu'il se base sur des concepts déjà anciens.

Début de l'article :

Les nouvelles du monde SEO à la fin du mois d’octobre 2015 ont été largement saturées par une information concernant Google, au travers de l’annonce d’un « nouvel » algorithme, nom de code « RankBrain », dont la mission est d’affiner la compréhension du moteur concernant les requêtes rares demandées par les internautes utilisant le moteur. Dans cet article, après avoir fait le tour des quelques informations que l’on retrouve dans la presse à ce sujet, nous évoquerons les résultats de recherche qui sont sans doute appliqués dans cet algorithme.

Une communication floue autour de RankBrain, que faut-il retenir ?

La communication institutionnelle et journalistique de Google nous apprend que RankBrain est un algorithme « d’intelligence artificielle » et « d’apprentissage automatique » (Machine Learning) qui utilise une représentation des mots sous forme de vecteurs pour deviner les mots ou les phrases qui ont des sens similaires pour ensuite améliorer les SERP.

On sait ainsi que RankBrain améliore les résultats pour environ 15% des requêtes (que Google n’a jamais eu à traiter précédemment). Les lecteurs réguliers de cette lettre ne seront pas étonnés, puisque les résultats sont traditionnellement améliorés au fur et à mesure des demandes des utilisateurs, et il est donc naturel qu’un algorithme bien conçu ait un impact direct sur les requêtes jamais vues auparavant (pour celles-ci, le premier traitement hors RankBrain est rarement bon).

On nous a également affirmé que RankBrain est en production depuis presque un an, ce qui signifie que l’impact pour les référenceurs n’a pas été suffisant pour que qui que ce soit s’en rende compte avant l’annonce officiel (il en était de même pour Hummingbird, annoncé en septembre 2013 alors qu'il était en place depuis un mois et que personne ne s'en était aperçu). Enfin, l’article [1] de Bloomberg nous apprend que Rankbrain serait le troisième plus important signal pour le ranking.

Nous allons maintenant essayer de faire quelques hypothèses raisonnables sur les personnes et les algorithmes impliqués dans le mystérieux RankBrain.
...

La suite de cet article est accessible aux abonnés à la lettre professionnelle "Recherche et Référencement" du site Abondance...


Plus d'infos pour les abonnés :

Taille de l'article : 6 pages (format A4 Word)
Auteurs : Sylvain Peyronnet, co-fondateur et responsable des ix-labs, un laboratoire de recherche privé (http://www.peyronnet.eu/blog/) et Guillaume Peyronnet, gérant de Nalrem Médias (http://www.gpeyronnet.fr/nalrem-medias.html).

Formats disponibles : Word, PDF
Date de parution : 16 novembre 2015

- Accès à la zone "Abonnés" du site Abondance.com


Plus d'infos pour les non-abonnés :

- Comment s'abonner à la lettre R&R ?

- Sommaire de la lettre R&R de Novembre 2015

- Tous les articles de l'année 2015

- Sélection des meilleurs articles des 24 derniers mois


 
Un site du Réseau Abondance  : Information : Abondance - Forums Abondance - Boutique Abondance - Livre Référencement - Formation DVD Référencement | Outils : Outiref - Visiref - Spider SimulatorDivers / Jeux : Googlefight - Googland |  Moteurs de recherche : Mozbot.fr - Mozbot.com - Grifil.net - SearchWings