Comment trouver des mots clés complémentaires grâce à l'analyse lexicale ?

   
(English version - machine translation)


 

On n'optimise plus en 2016 un contenu textuel pour une requête unique lorsqu'on désire être visible sur Google, Bing et consorts. Les algorithmes des moteurs de recherche prennent en compte la sémantique et il est important, lors de la rédaction, de s'appuyer sur un champ lexical étendu et donc sur des mots clés ou termes secondaires, complémentaires de la requête visée au départ. Voici donc une méthodologie, basée sur l'analyse lexicale et les co-occurrences, pour vous aider dans cette voie...

Début de l'article :

Depuis maintenant plusieurs années (probablement depuis 2012 pour être exact), Google utilise des algorithmes de reformulation de requête pour mieux comprendre ce que les internautes expriment maladroitement, ne permettant pas au moteur de trouver de bons résultats directement.

Avec ces techniques de reformulation, la requête qui est tapée par l’utilisateur du moteur n’est pas forcément celle que ce dernier va utiliser pour construire les SERP. La question qui se pose alors pour les SEO est de savoir s'il est possible d’anticiper les reformulations pour travailler sur des mots-clés complémentaires pour maximiser ses positions, même sur des requêtes qui seront potentiellement reformulées.

Dans cet article, nous vous proposons un algorithme pour trouver ces mots-clés complémentaires, en se basant sur la notion de co-occurrence, que l’on retrouve par exemple au cœur du brevet [1] que Bill Slawski avait appelé le brevet « Hummingbird » à l’époque.

La nécessité de la reformulation pour le moteur de recherche

Le médium entre l’internaute et le moteur est la boite de dialogue (le formulaire de recherche) qui permet de saisir la requête. Malheureusement, de très nombreux problèmes se posent concernant ce « dialogue » : fautes d’orthographe, mots ambigüs, utilisation d’un vocabulaire inhabituel (« pince crocodile » au lieu de « pince multifonctions » par exemple), etc.

Pour lutter contre ces problèmes liés à compréhension de la requête, le moteur utilise des algorithmes spécifiques de reformulation (ou extension). Parmi les méthodes de reformulation, on trouve celles basées sur la notion de co-occurrence, qui est celle qui va nous être utile dans le contexte de cet article.
En utilisant les co-occurrences, le moteur va pouvoir préciser le sens d’une requête en lui rajoutant des mots-clés complémentaires, voire en substituant ces mots-clés complémentaires à certaines parties de la requête. ...

La suite de cet article est accessible aux abonnés à la lettre professionnelle "Recherche et Référencement" du site Abondance...


Plus d'infos pour les abonnés :

Auteurs : Sylvain Peyronnet, co-fondateur et responsable des ix-labs, un laboratoire de recherche privé (http://www.peyronnet.eu/blog/) et Guillaume Peyronnet, gérant de Nalrem Médias (http://www.gpeyronnet.fr/nalrem-medias.html).

Formats disponibles : HTML
Date de parution : 15 novembre 2016

- Accès à la zone "Abonnés" du site Abondance.com


Plus d'infos pour les non-abonnés :

- Comment s'abonner à la lettre R&R ?

- Sommaire de la lettre R&R de Novembre 2016

- Tous les articles de l'année 2016

- Sélection des meilleurs articles des 24 derniers mois

...

 
Un site du Réseau Abondance  : Information : Abondance - Forums Abondance - Boutique Abondance - Livre Référencement - Formation DVD Référencement | Outils : Outiref - Visiref - Spider SimulatorDivers / Jeux : Googlefight - Googland |  Moteurs de recherche : Mozbot.fr - Mozbot.com - Grifil.net - SearchWings