Les PAA (People Also Ask) de Google

   
(English version - machine translation)


 

Google a déployé dans ses SERP depuis de nombreux mois aux Etats-Unis (mais pas encore en France) un système de questions additionnelles baptisé PAA pour People Also Ask. Cette série de qestions ayant un rapport avec la requête initiale est importante et les contenus d'une page web se doivent de prendre en compte cette nouvelle donne pour espérer obtenir une meilleure visibilité sur le moteur de recherche. Voici un état de l'art sur ce que l'on sait de cette nouvelle fonctionnalité.

Début de l'article :

Google évolue constamment et modifie l’affichage de ses résultats de recherche. Depuis 2015, le moteur affiche aux États-Unis des recherches de type « Les internautes recherchent aussi ». Appelé PAA (« People Also Ask ») en anglais, ces nouveaux formats de réponses vont probablement être prochainement déployés partout dans le monde.

Nous allons donc voir dans cet article ce qu’est un bloc « People Also Ask », comment cela fonctionne et surtout comment un site peut en tirer profit pour son référencement naturel.

Qu’est-ce que sont les blocs « People Also Ask » ?

Les blocs « People Also Ask » sont un nouveau format de réponse du moteur de recherche Google. Sur certaines requêtes, ce dernier affiche un nouveau bloc qui liste des questions posées par les internautes, et qui ont un lien avec la recherche initiale de l’internaute comme par exemple dans la figure 1 sur la question « What is SEO ? ».

Fig. 1. Un exemple de requête avec PAA sur la recherche « How does search engine work? ».

L’affichage de ces questions ressemble beaucoup aux nouveaux blocs de « Position 0 » dont nous allons parler plus loin dans cet article, et il reprend souvent des questions qui apparaissent déjà dans les « Recherches associées » situées en bas de page lors de chaque requête.

Le but d’un bloc « People Also Ask » est de répondre au besoin de l’internaute en lui permettant d’approfondir sa recherche initiale, ceci en lui proposant des questions que se posent d’autres internautes. Google n’a pas communiqué officiellement sur le sujet, mais les premiers référenceurs à avoir remarqué les PAA l’ont fait en Avril 2015 aux Etats-Unis.

La requête initiale n’a pas besoin d’être une question, mais les résultats des PAA le sont toujours. Ils suivent d’ailleurs toujours des formats traditionnels de questions (des « query templates »), comme par exemple l’utilisation de ces termes anglais :
Are
Can
Do
How
Is
What
When
Where
Who
Why

Pourquoi Google développe-t-il les PAA ?

Google développe ce nouvel affichage pour une simple et bonne raison : rendre indispensable son moteur de recherche en évitant à l’internaute de le quitter. Google gagnant de l’argent grâce aux revenus publicitaire, il doit donc essayer de conserver l’internaute sur son site pour maximiser les chances de clics sur les résultats payants.

Google essaie ainsi depuis plusieurs années d’aller plus loin que le simple moteur de recherche : il veut donner directement la réponse à l’internaute. Il le fait déjà depuis plusieurs mois avec la position 0, mais il le fait également grâce à ce nouveau bloc PAA. ...
La suite de cet article est accessible aux abonnés à la lettre professionnelle "Recherche et Référencement" du site Abondance...


Plus d'infos pour les abonnés :

Auteur : Daniel Roch, Consultant WordPress, Référencement et Webmarketing chez SeoMix (http://www.seomix.fr/).
Formats disponibles : HTML
Date de parution : 18 avril 2017

- Accès à la zone "Abonnés" du site Abondance.com


Plus d'infos pour les non-abonnés :

- Comment s'abonner à la lettre R&R ?

- Sommaire de la lettre R&R d'Avril 2017

- Tous les articles de l'année 2017

- Sélection des meilleurs articles des 24 derniers mois

...

 
Un site du Réseau Abondance  : Information : Abondance - Forums Abondance - Boutique Abondance - Livre Référencement - Formation DVD Référencement | Outils : Outiref - Visiref - Spider SimulatorDivers / Jeux : Googlefight - Googland |  Moteurs de recherche : Mozbot.fr - Mozbot.com - Grifil.net - SearchWings