Introduction aux API de Google

   
(English version - machine translation)


 

Depuis des années, Google met à disposition des dizaines de programmes ouverts (API) pour les webmasters. Souvent délaissées par les techniciens néophytes ou les non-connaisseurs, ces API peuvent pourtant se révéler très pratiques pour effectuer des actions automatisées en un temps record. Parmi elles, plusieurs peuvent intéresser les référenceurs dans leurs tâches courantes : Google My Business, Search Console, Custom Search ou même PageSpeed Insights… Voici donc une première introduction à l’usage des API Google avec le langage PHP pour mettre vous mettre le pied à l’étrier…

Début de l'article :

L’automatisation de tâches est très importante en matière de SEO, quel que soit le besoin. Cela peut servir à gagner du temps dans la soumission de fichiers Sitemaps XML, dans les tests de score PageSpeed, dans l’envoi d’adresses dans Google My Business. Mais cela peut aussi favoriser de nombreux cas de suivi, pour connaître le nombre de pages indexées, effectuer un suivi de positionnement ou encore pour suivre les requêtes des internautes. Nous n’en sommes qu’aux balbutiements mais cette quête vers les API de Google s’avère alléchante, ne perdons plus de temps.

Quelques prérequis à connaître

L’usage des API Google varie selon l’outil ciblé, l’âge du programme et les niveaux de protection jugés utiles par la firme. Ajoutons à cela le fait que certaines API ne sont pas disponibles pour tous les langages de programmation. Par conséquent, il peut sembler complexe d’utiliser les programmes ouverts sans posséder un socle de connaissances suffisant en la matière. Pas d’inquiétude à avoir, nous allons nous en sortir !

Chaque API a donc son propre mode de fonctionnement mais les règles globales restent identiques. Voici donc un résumé des prérequis à appliquer dans la majorité des cas :
Avoir un compte Google API Console (source : https://console.developers.google.com/apis/) ;
Activer l’API désirée dans la bibliothèque d’API (attention, certaines API possèdent des limites d’utilisation dans leur version gratuite) ;
Obtenir les authentifications nécessaires parmi les clés d’API, les identifiants OAuth ou encore les clés de compte de service (selon les cas, certaines méthodes sont plus propices ou efficaces que d’autres) ;
Télécharger une librairie adaptée au langage web pour se connecter à l’API choisie ;
Valider l’authentification par le code et utiliser l’API selon les besoins.

Google a développé des librairies open source pour utiliser ses API. En règle générale, ce sont les langages Python, Java et PHP qui sont les plus souvent conseillés, bien qu’il puisse arriver d’utiliser les programmes en ligne de commande, en Javascript voire en Ruby, en R ou en Go (langage développé par Google). Nous ne traiterons que du cas de PHP ici, puisque ce langage est très répandu, mais il ne faut pas se fermer la porte si d’autres langages nous conviennent davantage.

...
La suite de cet article est accessible aux abonnés à la lettre professionnelle "Recherche et Référencement" du site Abondance...


Plus d'infos pour les abonnés :

Auteur : Mathieu Chartier, consultant-Formateur et webmaster indépendant, Internet-Formation https://www.internet-formation.fr/.

Formats disponibles : HTML
Date de parution : 14 septembre 2017

- Accès à la zone "Abonnés" du site Abondance.com


Plus d'infos pour les non-abonnés :

- Comment s'abonner à la lettre R&R ?

- Sommaire de la lettre R&R de Septembre 2017

- Tous les articles de l'année 2017

- Sélection des meilleurs articles des 24 derniers mois

...

 
Un site du Réseau Abondance  : Information : Abondance - Forums Abondance - Boutique Abondance - Livre Référencement - Formation DVD Référencement | Outils : Outiref - Visiref - Spider SimulatorDivers / Jeux : Googlefight - Googland |  Moteurs de recherche : Mozbot.fr - Mozbot.com - Grifil.net - SearchWings