Immersion dans l'API Google PageSpeed Insights

   
(English version - machine translation)


 

La vitesse de chargement des pages est un élément qui prend de plus en plus d'importance dans le coeur de Google et de ses algorithmes. L'arrivée par étape de l'index Mobile First devrait aller en ce sens également puisque Google a rappelé à plusieurs reprises que le score PageSpeed deviendrait un critère pour les mobiles, en complément de l'ergonomie mobile. Il est donc temps de voir ce que nous réserve l'API PageSpeed Insights. Nouvelle année oblige, notre bonne résolution a été de présenter l’API avec PHP mais aussi avec Javascript. Amusez-vous bien ! :-)

Début de l'article :

Notre aventure avec les API a déjà connu deux précédents dans les lettres Abondance de septembre et novembre 2017, nous vous conseillons donc vivement de vous référer à ces articles si vous voulez connaître les prérequis techniques pour utiliser les API de Google avec PHP. Dans le cas de Javascript, nous l’introduirons simplement dans cet article. Entrons d'ores et déjà dans le vif du sujet…

Google et la vitesse de chargement des pages, kezako ?

Avant toutes choses, rappelons que Google utilise la vitesse de chargement de deux manières, comme cela a été confirmé à plusieurs reprises. D’une part, Google effectue un calcul qui lui permet d’évaluer le temps d’accès au serveur d’un site et de mesurer l’impact que cela aura sur son crawl budget. Dans ce cas, GoogleBot cherche à savoir si cela vaut le coup de crawler une ou plusieurs pages d’un site. Ce facteur n’a aucune incidence sur le classement des pages, mais potentiellement sur l’indexation, car Google pourrait limiter son temps de crawl sur des sites plutôt lents par exemple. D’autre part, Google analyse le « PageSpeed score » (mentions courantes trouvées dans des brevets de Google notamment) comme un facteur de classement. Rien ne permet cependant de mesurer l’importance de ce critère dans l'algorithme global.

En d’autres termes, Google utilise le Time to first byte (TTFB) pour mesurer l’impact d’un crawl sur le budget d’exploration. Il s’agit d’une sorte de ping de serveur à serveur partant d’un datacenter de Google vers un site donné.

Dans un second temps, Google analyse une batterie de critères (PageSpeed) pour attribuer une note à la page en termes de vitesse. Contrairement à ce qui se dit régulièrement, Google ne calcule pas la vitesse brute d’une page, celle-ci serait bien trop fluctuante selon l’heure, le jour, la qualité du serveur et du réseau, etc. Par conséquent, Google a créé une liste des règles qui lui permet de penser que les pages testées ont tout mis en œuvre pour être rapides. Cela signifie qu’une page pourrait très bien avoir une bonne note au PageSpeed, tout en étant plutôt « lente » en réalité. Pourtant, nous remarquons que l’adéquation entre les deux phénomènes est souvent bonne, donc d’un bon PageSpeed score résulte souvent une page efficace et rapide.

L’arrivée de l’index Mobile First devrait donner encore plus de valeur au PageSpeed Score, c’est pourquoi il peut s’avérer intéressant de corriger au mieux la note finale sur 100 attribuée par Google. Nous vous conseillons de lire cette ressource très instructive de Google au sujet de son analyse mobile (source : https://goo.gl/m6LXWd). Certes, beaucoup de facteurs impliquent une bonne maîtrise technique mais dites-vous que le jeu en vaut la chandelle pour vos utilisateurs, et par voie de conséquence pour la note du PageSpeed.

Quelles données récupérer avec l’API PageSpeed Insights ?

L’API PageSpeed Insights permet d’extraire toutes les données utiles provenant de l’outil originel de Google, à savoir le PageSpeed score, les règles à corriger, à optimiser ou déjà bien gérées. En outre, le tableau de résultat d’un test via l’API offre des données sur les ressources web chargées et leur poids dans la page. Nous pouvons donc obtenir des tableaux complets qui retracent l’ensemble des facteurs à améliorer, que ce soit pour ordinateur ou pour mobile (selon les paramètres choisis lors de la connexion à l’API).

...
La suite de cet article est accessible aux abonnés à la lettre professionnelle "Recherche et Référencement" du site Abondance...


Plus d'infos pour les abonnés :

Auteur : Mathieu Chartier, consultant-Formateur et webmaster indépendant, Internet-Formation https://www.internet-formation.fr/.

Formats disponibles : HTML
Date de parution : 15 janvier 2018

- Accès à la zone "Abonnés" du site Abondance.com


Plus d'infos pour les non-abonnés :

- Comment s'abonner à la lettre R&R ?

- Sommaire de la lettre R&R de Janvier 2018

- Tous les articles de l'année 2018

- Sélection des meilleurs articles des 24 derniers mois

...

 
Un site du Réseau Abondance  : Information : Abondance - Forums Abondance - Boutique Abondance - Livre Référencement - Formation DVD Référencement | Outils : Outiref - Visiref - Spider SimulatorDivers / Jeux : Googlefight - Googland |  Moteurs de recherche : Mozbot.fr - Mozbot.com - Grifil.net - SearchWings